Manu Payet à la place de Camille Combal sur Virgin Radio, il garde toute l’équipe !



4.4
(16)

Annonces

C’est l’humoriste Manu Payet qui prendra les commandes de la matinale de Virgin Radio, à la place de Camille Combal, à la rentrée prochaine. Pour l’occasion, Manu Payet était l’invité de Philippe Vandel, ce jeudi sur Europe 1.


Annonces

Il a notamment expliqué notamment les raisons de son arrivée sur Virgin Radio à la rentrée pour reprendre le Virgin Tonic, de 7 heures à 10 heures, en remplacement de Camille Combal.

Virgin Tonic
Virgin Radio

Annonces


Annonces

Voilà douze ans qu’il ne s’était plus installé derrière un micro et pourtant Manu Payet rejoindra Virgin Radio à la rentrée. Aujourd’hui dans Culture médias, Manu Payet a expliqué que c’est le confinement qui l’a convaincu de faire son retour sur les ondes, lui qui n’avait plus officié à la radio depuis 2008, lorsqu’il intervenait comme chroniqueur régulier dans « On va s’gêner », sur Europe 1.

« Pendant le confinement, je n’avais pas besoin de télé, j’avais besoin de radio », a expliqué l’humoriste. « Il y a des gens qui étaient seuls, chez eux, pendant ce moment-là, et la radio a retrouvé sa fonction première d’accompagnement. Ça n’est pas seulement de l’information, c’est une présence. »


Annonces

« Camille Combal a décidé de partir se reposer, et j’ai reçu un coup de fil charmant qui m’a invité à rejoindre la matinale de Virgin. » a-t-il confié avant de précisé que « l’équipe restera au complet ».

Et puisqu’on ne change pas une formule qui gagne, Manu Payet entend bien reprendre les recettes qui ont fait le succès de la matinale de Virgin : « Ce sera un format qui ressemblera à ce qui se fait déjà. Je déteste, en radio, tout bouger. L’auditeur aime retrouver ses repères ».

En conséquence, l’équipe qui accompagnait Camille Combal continuera d’officier en coulisse et autour de l’animateur. « L’équipe restera, au complet. Finalement, il n’y a que moi change. Je garde tout le monde avec grand plaisir ! Ce sont des filles et des garçons qui sont là depuis plusieurs années, qui connaissent l’antenne, le format, les locaux. »

L’humoriste avoue toutefois ne pas manquer d’idées pour rafraîchir le format. Il lui reste encore jusqu’au 24 août pour les porter à maturation.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre de notes : 16

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces