« La vie rêvée de Nougaro » ce soir sur France 3 (jeudi 7 avril 2022)



4.7
(14)

« La vie rêvée de Nougaro », un portrait rare et inédit d’un artiste pas comme les autres… raconté par Olivia Ruiz. À découvrir ce soir, jeudi 7 avril 2022, dès 21h10 sur France 3 ou en replay sur France.TV.



Publicité

« La vie rêvée de Nougaro »
capture écran France 3/FTV


Publicité

« La vie rêvée de Nougaro » : présentation

Thierry Guedj nous convie dans la vie d’artiste et l’intimité de Claude Nougaro, qui à partir de la période yéyé et pendant 40 ans a occupé le devant de la scène musicale française. Au-delà des productions du chanteur, le portrait s’aventure sur des facettes méconnues d’un homme qui a dû se battre sa vie durant avec des blessures jamais cicatrisées et auxquelles nous devons peut-être en partie son œuvre. Il souffre de parents absents lorsqu’il grandit dans des faubourgs de Toulouse au début des années 40, découvre la violence des bagarres de rue. La TSF fut son évasion, tout comme la lecture des poètes maudits.

Claude Nougaro… Un artiste total animé par la fougue, la rage, la souffrance. Précurseur, embrassant toutes les musiques du monde, il est l’inventeur d’une chanson ouverte et métissée. Poète charnel faisant swinguer les mots, il signe des classiques incontournables, inscrits à jamais dans notre patrimoine.

Lorsqu’en 1962 il déboule sur les ondes avec quatre immenses succès (« Une petite fille », « Le jazz et la java », « Les Don Juan », « Le cinéma »), nous sommes en pleine période yéyé. Ses chansons frappent immédiatement par leur originalité, plongeant au cœur de l’intimité et des fantasmes des Français. Et Nougaro va vivre quelques mois dans le monde fascinant du show-business, parmi les idoles des jeunes.


Publicité

Mais Claude n’est pas celui qu’on croit. C’est un solitaire, un homme qui conserve de son enfance des blessures jamais cicatrisées. Gamin des faubourgs de Toulouse au début des années 40, il souffre de l’absence de ses parents, chanteur et pianiste en tournée permanente, et ce sentiment d’abandon le marquera à jamais. Livré à lui-même, il découvre la violence dans les bagarres de rue. Heureusement Claude va s’évader… grâce au jazz, musique magique et libre écoutée à la TSF, et à la lecture des poètes maudits qui lui ouvrent les portes de l’imaginaire.

Claude a découvert la joie ; les mots et la chanson vont le sauver. Il va occuper le devant de la scène pendant près de 40 ans : en chanteur noir de Harlem, taureau occitan, père aimant, boxeur, amoureux romantique, don juan, danseur africain ivre de rythmes, superstar made in USA. Chansons et journal intime s’entrelacent : ses histoires d’amour marquées au fer rouge de la passion, ses périodes dépressives et ses errances nocturnes, son périple new-yorkais, abandonné par le monde du show-business, ses renaissances en chansons…
Une vie en-chantée pour un artiste libre et insatiable.

La bande-annonce

Et on termine comme toujours avec les images de la bande-annonce.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de notes : 14

Aucune note



Publicité