Des racines et des ailes du 7 décembre : direction l’Ariège ce soir sur France 3

4.3
(12)

Des racines et des ailes du 7 décembre 2022 – C’est un numéro inédit de votre magazine « Des racines et des ailes » qui vous attend ce soir sur France 3. Dans ce numéro, « Des racines et des ailes » vous invite en Ariège.



Publicité

A suivre dès 21h10 sur France 3 ou en replay et streaming sur France.TV

Des racines et des ailes du 7 décembre : direction l'Ariège ce soir sur France 3
Capture FTV


Publicité

Des racines et des ailes du 7 décembre « Ariège, terre d’émotion »

Nous partons en Ariège, à la rencontre de celles et ceux qui vivent intensément leur territoire pyrénéen. Des histoires fortes, des idées neuves et des défis qui s’entremêlent au cœur de paysages exceptionnels.

Jean-Louis Savignol et son épouse élèvent des chevaux de Mérens, une espèce rustique apparue dans la région il y a 13 000 ans. Pour permettre à leurs chevaux de passer l’été en liberté et de retrouver leur instinct sauvage, ils partent chaque année pour une transhumance spectaculaire, parfois dangereuse, de 3 jours et 90 kilomètres… Direction l’estive de Laspé.


Publicité

La conservatrice du patrimoine Pauline Chaboussou se bat pour restaurer les plus beaux édifices religieux du Couserans, notamment à Saint-Lizier, un étonnant village qui abrite deux cathédrales romanes. À Notre-Dame-de-la-Sède, la « Chapelle Sixtine ariégeoise », elle nous fait découvrir des trésors longtemps dissimulés.

Raphaël Kahn est photographe. Il a créé un site Internet original pour magnifier les ambassadeurs du « bien vivre » ariégeois, à l’image d’Olivier Campardou, l’un des meilleurs producteurs de sarrasin en France. Il est le seul à fabriquer des sobas, de délicieuses pâtes japonaises, à base de sarrasin.

Émilie Gusse, vétérinaire, est un maillon essentiel à la sauvegarde de l’élevage en Ariège. Elle ne compte ni ses heures ni les kilomètres pour répondre au plus vite aux angoisses des éleveurs d’altitude.

Après des années d’abandon, le château de Gudanes, œuvre de Jacques-Ange Gabriel, l’architecte de Louis XV, renaît grâce à la passion d’un couple d’Australiens qui l’a racheté en 2013. En partageant des photos sur les réseaux sociaux, Karina Waters et son mari ont réussi à passionner des dizaines de milliers de followers. Depuis, des visiteurs du monde entier viennent participer à sa restauration pendant leur séjour.

Aurélie Fleury est une épicière ambulante engagée, qui veut faire reconnaître le travail des femmes ariégeoises. Elle vend, notamment, un miel naturel d’exception, produit par Élise Blanchard et Lucie Hotier. Ces deux femmes, qui ont pris le risque de changer de vie, ont reconstruit, seules, leur ferme du XIXe siècle.

Direction l’Ariège ce soir dans « Des racines et des ailes » !

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de notes : 12

Aucune note



Publicité