Touche pas à mon poste (TPMP) : l’émission suspendue par le CSA ?


TPMP en danger ? Trop tôt pour le dire… Plusieurs fois avertie, l’émission devrait être sanctionnée ! C’est en tout cas ce qu’Olivier Schrameck, président du CSA, a laissé entendre ce matin sur Europe 1. Invité du « Grand direct des médias », il a évoqué les sanctions dont pourrait faire l’objet l’émission.

TPMP (capture écran)
capture écran C8

Mi-octobre, en plein marathon télévisuel, le chroniqueur de « Touche pas à mon poste » Jean-Michel Maire embrassait sur la poitrine une jeune femme invitée sur le plateau de l’émission de C8. Rapidement, les internautes avaient massivement signalé cette agression sexuelle au Conseil supérieur de l’audiovisuel, qui lançait une procédure. Une affaire qui avait alors. beaucoup agité les réseaux sociaux. Elle sera examinée demain par les sages du CSA.

Le risque d’une suspension de TPMP

Interrogé par Europe 1 ce matin, Olivier Schrameck n’a pas caché qu’une mesure serait bien prise contre l’émission. Une simple mise en demeure ? Pas forcément.  « Compte tenu des avertissements qui ont été infligés précédemment, il y a effectivement un risque de sanction » a t-il prévenu.

Puis de rajouter cette petite phrase que chacun retiendra : « Cela peut aller jusqu’à la suspension de l’émission »  a t-il prévenu

De la « distraction » à « l’avilissement »

Plusieurs fois pointée du doigt, l’émission a déjà suscité de nombreuses polémiques qui, selon le Président du CSA, vont bien au-delà de la distraction. « Je fais la part de l’humour et du pastiche. Mais quand il y a des anomalies, des débordements qui transforment la distraction en avilissement, il est légitime d’intervenir » a t-il souligné tout en rappelant que 5 mises en demeure avaient déjà été prononcées à l’égard de l’émission.

Audiences : TPMP battue par Quotidien hier soir

Surprise du côté des audiences de ce lundi 21 novembre 2016. Une fois n’est pas coutume Yann Barthès a fait plus fort que Cyril Hanouna hier soir dans la course à l’audimat de l’access. Ainsi la seconde partie de l’émission a rassemblé 1.42 million de téléspectateurs soit 5.7% du public présent devant son poste de télévision. C’est un record en nombre de téléspectateurs

Sur la chaîne d’en face TPMP (Touche pas à mon poste, ndrl) n’a rassemblé que 1.37 million de fanzouzes pour une part d’audience moyenne  de 5.4%

Aucun vote actuellement

Notez cet article