Ovation pour « Les Garçons et Guillaume à table ! » à Cannes



0
(0)

© Thierry-Valletoux
© Thierry-Valletoux

Annonces

Guillaume Gallienne présentait dimanche sur la Croisette son film « Les Garçons et Guillaume, à table ! », qu’il a réalisé et qui sortira en salles le 20 novembre, dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs 2013 du 66ème Festival de Cannes.


Annonces

Un film que Guillaume Gallienne a adapté de son one man show et qui a réussi à convaincre et faire rire les spectateurs du Théâtre Croisette.

« Vous allez me faire pleurer et les garçons ça pleure pas » a déclaré Guillaume après la projection du film, recevant une véritable ovation.

« Le cinéma me permet surtout d’aller plus loin dans l’émotion. Et surtout de montrer les réactions ou les non-réactions de Guillaume. » a confié le réalisateur et acteur au Figaro.


Annonces

« En l’écrivant, je pensais au cinéma. Cela me permettait de revivre des clichés de l’ado cinéphile que j’étais. Dans l’enfance, j’étais persuadé que j’étais filmé en permanence. En Espagne, je me croyais dans un film d’Almodovar. Quand je mettais ma couette autour de la taille, j’étais déjà l’archiduchesse Sophie dans Sissi. Oui, je me suis toujours fait des films. » a-t-il expliqué.

« Les Garçons et Guillaume, à table ! » parle de Guillaume Gallienne lui-même et il le veut être « une déclaration d’amour » à sa mère, qu’il incarne également dans le film.

Synopsis : Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : « Les garçons et Guillaume, à table ! » et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant: « Je t’embrasse ma chérie »; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces