« La maladroite » : ce soir sur France 2 pour dire stop aux violences faites aux enfants.



4.6
(22)

Annonces

« La maladroite » est le titre du téléfilm qui nous sera proposé ce soir par France 2 dans le cadre d’une soirée consacrée aux violences faites aux enfants.


Annonces

« La Maladroite »
© Jean-François Baumard / LM Films / FTV

Annonces


Annonces

Rendez-vous dès 21h05 sur la chaîne et/ou en avant-première puis replay sur France.TV.

Réalisé par Eléonore Faucher, il met en scène : Isabelle Carré (Céline Thibault), Emilie Dequenne (Emma Saugier), Elsa Hyvaert (Stella Dubois), Damien Jouillerot (Sylvain Dubois), India Hair (Madame Dubois)…

« La maladroite » : résumé, histoire

A 21 heures, sur le parking d’un centre commercial, des parents affolés s’agitent autour d’une voiture. Ils appellent en vain Stella, mais personne ne répond. Leur enfant a disparu. Fugue, enlèvement ou pire encore : l’angoisse les étreint. Quelques mois auparavant, Stella, 6 ans, a fait sa toute première rentrée scolaire. Elle a un grand frère et une petite soeur déjà scolarisés mais pour elle c’est la découverte de l’école. Curieuse, exubérante, méconnaissant toute discipline scolaire et souvent absente, elle intrigue Céline, sa maîtresse. Le père très présent a expliqué que leur fille avait une maladie qu’on ne comprenait ni ne savait guérir, qu’ils passent leur temps dans les hôpitaux pour chercher à la soigner, ce qui explique toutes ces absences et cette scolarité tardive…


Annonces

« La maladroite » : extrait vidéo

Voici un extrait vidéo de votre téléfilm…

Le saviez-vous ?

Ce téléfilm vous dit quelque chose ? C’est normal ! Il a été diffusé il y a tout juste un an sur France 3. À l’époque il s’était d’ailleurs imposé en tête des audiences en réunissant 4.48 millions de téléspectateurs soit 19.6% du public présent devant son poste de télévision.

Et juste après…

Juste après, soit à partir de 22h30, France 2 poursuivra la soirée avec « Bouce cousue » un documentaire inédit dont voici un brève présentation…

L’enfant qui subit des violences intrafamiliales se tait. Il cache ses blessures et ne demande pas d’aide. Mais grandir la peur au ventre fait de lui un enfant à part et un adulte différent. En posant la caméra dans le bureau d’un juge des enfants et en donnant la parole à des enfants devenus adultes, le film propose de décrypter les rouages de cette violence familiale cachée.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de notes : 22

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces