C dans l’air du 8 février 2024 : les invités et le sommaire


Publicité

C dans l’air du 8 février 2024, invités et sommaire – Ce jeudi soir et comme chaque soir sur France 5, Caroline Roux vous donne rendez-vous pour un nouveau numéro inédit de « C dans l’air ». Quels sont les invités et le sommaire de l’émission aujourd’hui ? On vous dit tout.


Rendez-vous dès 17h40 sur France 5 ou sur france.tv pour le replay.

C dans l'air du 8 février 2024 : les invités et le sommaire
FTV


Publicité

C dans l’air du 8 février 2024 : le sommaire

⚫ Ce soir, Isabelle Steyer, avocate au barreau de Paris, spécialisée dans la défense des femmes et des enfants victimes de violences, sera l’invitée d’Axel de Tarlé dans l’émission #cdanslair. Mardi, l’actrice et réalisatrice Judith Godrèche a déposé une plainte contre Benoît Jacquot pour « viols sur mineure de 15 ans par personne ayant autorité » à la Brigade de protection des mineurs. Ce matin, lors d’une entrevue sur France Inter, Judith Godrèche a également accusé un autre réalisateur, Jacques Doillon, d’abus sur elle lorsqu’elle avait 15 ans. Une enquête a été ouverte par la Brigade de protection des mineurs.

⬛ Bayrou : le tonton flingueur
François Bayrou a déclaré hier soir qu’il ne rejoindrait pas le gouvernement, refusant le poste de ministre des Armées proposé par le Premier ministre Gabriel Attal. Il a expliqué à l’Agence France-Presse que bien que le ministère de l’Éducation et la réduction du fossé entre la province et Paris soient des domaines qui méritent un engagement, des divergences fondamentales sur les approches l’ont amené à refuser. Devant ses partisans plus tard dans la soirée, Bayrou a critiqué une « démarche d’humiliation » imposée et a discuté de la participation de son parti au gouvernement.
Les négociations avec Gabriel Attal semblent avoir mal tourné, avec Bayrou évoquant des désaccords fondamentaux, dénonçant un « gouvernement RPR » trop parisien. Certains membres du Modem contestent la stratégie de Bayrou, notamment le parlementaire Jean-Louis Bourlanges, accusant Bayrou d’affaiblir le parti. Bayrou, quant à lui, maintient que le Modem est pleinement membre de la majorité. Le parquet a également fait appel de la relaxe de Bayrou dans l’affaire des assistants parlementaires, ajoutant des tensions au sein du camp présidentiel.
Pendant ce temps, Gabriel Attal continue les discussions pour compléter son équipe et rencontre Xavier Bertrand. Les tensions persistent au sein du camp présidentiel, avec des problèmes tels que la loi sur l’immigration, la crise agricole et les bénéfices record de Total en 2023 ravivant le débat sur la répartition des richesses. La question demeure : quelle est la stratégie de Bayrou et du Modem, pourquoi Bertrand rencontre Attal, qui pourrait rejoindre le gouvernement et quelles politiques seront menées ?


Publicité

Retrouvez un nouveau numéro inédit de « C dans l’air » ce jeudi 8 février 2024 à 17h40 sur France 5. Rediffusion à 23h55.



Publicité


Retour en haut