L’actrice Ingrid Chauvin veut adopter…



0
(0)
Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

ANNONCES

Il y a quelques mois à peine Ingrid Chauvin et son époux Thierry Peythieu vivaient la pire chose qui puisse arriver à des parents, la perte d’un enfant, Jade leur petite fille âgée de 5 mois à peine.  8 mois plus tard l’actrice évoque de nouveau ce drame et confie son désir d’aller de l’avant, de se reconstruire. Dans les colonnes de Télé 7 Jours et de Télé Star (numéros à paraître lundi), elle délivre le même message : son envie d’adoption.

Au premier de ces deux magazines, elle déclare ainsi « Chaque jour qui passe, je reprends un peu plus de force pour essayer de rester debout (…) Je me sens encore maman et j’ai envie d’adopter un enfant »

Le discours est sensiblement le même pour le second puisqu’elle y déclare « Je nourris l’espoir de poursuivre mon rôle le plus merveilleux, celui de mère. C’était prévu. Il était aussi convenu que nous adoptions ».  Et d’apporter deux précisions supplémentaires : Jade était au courant et le couple aurait déjà obtenu l’agrément nécessaire.

Ces deux interviews sont à découvrir dans leu intégralité ce lundi chez votre marchand de journaux.


ANNONCES

Ingrid Chauvin s’était confiée après la mort de Jade

Quelques jours seulement après le décès de sa petite fille âgée de 5 mois à peine, Ingrid Chauvin avait décidé de se confier sur sa page du réseau social Facebook afin de faire part de sa tristesse, de remercier tous ceux qui l’ont soutenue, mais aussi pour remettre quelques pendules à l’heure après que tout et n’importe quoi n’ait été écrit à ce sujet.

« Difficile de trouver les mots… Rien ni personne n’effacera la douleur et le manque de ma petite Jade , les gazouillis ont laissé place à l insoutenable silence, mais je tenais par ce message à vous remercier tous, sincèrement et du fond coeur , votre soutien et vos témoignages sont profondément émouvants et nous aident à rester debout et à être plus forts »avait-elle écrit.

Et de rajouter « Chacun y va de sa supposition dans les magazines sur les causes du décès de notre princesse , la presse est ainsi faite … Je ne vous en veux pas et comprends la nécessité de communiquer… Jade n’est pas partie suite à de nombreuses opérations du coeur ou par défaillance cardiaque , son coeur demandait 1 réparation qui était prévue lorsqu’elle serait plus grande, 48H avant son départ encore , les médecins étaient confiants et nous avions cette chance de pouvoir vivre normalement , seule l’alimentation était à suivre assidument , Jade devait prendre du poids convenablement et nous étions heureux de constater qu elle avait pris 1 rythme de croisière , notre princesse à été admirablement suivi par les équipes de l’hôpital Necker (…) « A cette heure encore, aucune évidence, ‘la mort subite du nourrisson’ reste la plus probable, cela ne change en rien à ce que nous vivons aujourd’hui si ce n ‘est peut -être la brutalité et les questions »

Ingrid Chauvin a beaucoup travaillé pour être plus forte

Difficile d’imaginer la douleur qu’une maman peut ressentir après la perte de son bébé.  Pour tenter de se remettre de cette terrible injustice, l’actrice a fait preuve d’un courage exemplaire et devant lequel on ne peut que s’incliner ! Et c’est par le travail qu’elle a trouvé la force nécessaire pour surmonter cette épreuve.

Au mois de mai dernier, quelques seulement semaines après la mort de sa fille, Ingrid Chauvin déclarait ainsi à Télé Star « J’arrive à travailler, et surtout, je me noie dans le travail. C’est ce qui m’aide (…) Ca me permet de tenir, d’être beaucoup plus forte ».

Et de rajouter qu’elle se battait aussi pour Jade qui n’aimerait pas la voir comme ça et grâce au soutien de son mari, le réalisateur  Thierry Peythieu. « Mon soutien psychologique, c’est mon mari (…) On avance tous les deux, main dans la main. C’est notre priorité, notre force. »

Quand Ingrid Chauvin évoquait son désir de redonner la vie

Juste avant l’été, c’était au micro Marc-Olivier Fogiel sur RTL, elle confiait son envie de redonner la vie. « On avait de toute façon envisagé l’idée de donner des petits frères et sœurs à Jade. On avance pas à pas chaque jour. L’envie reste présente. La vie nous donnera ou non cette joie mais j’ai envie d’y croire » avait-elle alors déclaré.

En mémoire de Jade

En mémoire de Jade, Ingrid Chauvin a décidé de venir en aide à l’hôpital Necker afin d’aider à l’amélioration de la prise en charge des enfants hospitalisés.

Très touchée par les récentes marques de générosité de cœur d’un grand nombre de personnes, elle a souhaité leur proposer de participer à sa démarche personnelle et invite tous ceux qui le désire à s’associer à son initiative et, avec elle, à soutenir l’hôpital Necker. Ingrid Chauvin invite ainsi les français à faire un don à l’hôpital Necker via ce formulaire en ligne

Ingrid Chauvin bientôt sur France 3 dans « Rumeurs »

Les fans de l’actrice ne manqueront pas de la retrouver le mardi 9 décembre prochain sur France 3 dans le téléfilm inédit « Rumeurs » dont elle est la tête d’affiche aux côtés de Bruno Slagmulder, Clara Quilichini ou bien encore Jeanne Bonraisin. Un téléfilm dans la région de Marseille. Dans ce drame signé Étienne Dhaene elle y incarne une professeur d’EPS soupçonnée de pédophilie.

L’histoire : Estelle, professeur d’éducation physique dans un lycée du Sud de la France est soupçonnée d’entretenir une « relation particulière » avec une de ses élèves, Angélique. Avec la disparition de la jeune fille, la rumeur enfle. On se souvient que deux ans plus tôt, une lycéenne qui était dans sa classe a également disparu. Le mystère s’épaissit et bientôt toute la petite ville semble se liguer contre Estelle…

Encore des tas de projets

Mais Ingrid Chauvin ne s’arrête pas en si bon chemin. Dans quelques jours direction les plateaux de tournage pour un nouveau téléfilm destiné à France 3  » Meurtres au Mont Ventoux « . Premier moteur le 24 Novembre !

Et au mois de janvier prochain, à partir de 10 pour être tout à fait précis, c’est sur les planches du Théatre de la Michodière que les fans retrouveront leur actrice préférée dans la pièce « Hybernatus » aux côtés de Jean Luc Reichman.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

LIENS SPONSORISES