« Plus Belle la Vie » met en colère le maire de Char­le­ville-Mézières


La série télévisée quotidienne de France 3 « Plus Belle la Vie » – prochain rendez-vous ce soir dès 20h15 – s’est attirée les foudres du maire de la commune de Char­le­ville-Mézières mais aussi de ses habitants. En cause une conversation entre Blanche et Coralie, toutes deux enseignantes dans PBLV, dans l’épisode diffusé ce jeudi 12 février 2015.

Alors que la première annonce à sa collègue que le voyage scolaire prévu dans les Ardennes est annulé, celle-çi lui rétorque « C’est tes élèves qui vont être contents. Les traî­ner à Char­le­ville-Mézières en plein hiver, c’est de la maltrai­tance. »


ANNONCES

©Telfrance
©Telfrance

Une petite phrase qui a fait mouche et a déclenché la colère du premier magistrat de la ville ! Sur son compte Facebook il n’y est pas allé de main morte en écrivant une longue missive destinée à la production…

A ma grande honte, je ne regarde que (très…) rarement Plus belle la vie, le feuilleton vedette de France 3, qui rassemble lors de chacune de ses diffusions près de 5 millions de téléspectateurs. Par contre, autant que faire se peut, je tente de me tenir informé de ce qui peut s’écrire ou se dire à propos de Charleville-Mézières. C’est ainsi que j’ai découvert, avec un intérêt teinté d’une pointe d’angoisse, certains dialogues échangés par deux actrices le jeudi 12 février.


ANNONCES

Je ne vais pas tenter de vous résumer les intrigues passablement embrouillées d’une série qui devrait bientôt fêter son 3.000e épisode… Sachez simplement qu’on assiste entre autres à la colère d’une enseignante, déçue d’apprendre que le voyage scolaire qu’elle prévoyait avec sa classe de seconde dans notre ville, sur les traces d’Arthur Rimbaud, n’aura pas lieu. En quête de réconfort, elle se confie alors à une collègue qui lui répond du tac au tac : « C’est tes élèves qui vont être contents ! Les traîner à Charleville-Mézières en plein hiver, c’est de la maltraitance ! » (Voir lien ci-dessous).

Cette dernière réplique m’a plongé dans un abîme de perplexité. J’ai d’abord pensé que, ce feuilleton prenant pour décor principal la ville de Marseille, il s’agissait d’une aimable galéjade, d’un ironique mais amical clin d’œil. Et puis, après quelques rapides recherches, j’ai constaté que les scénaristes de Plus belle la vie était coutumiers du fait : ce n’est pas la première fois que les Ardennes y sont présentées comme une terre de relégation, tout juste bonne à accueillir des fonctionnaires mutés pour motif disciplinaire.

J’en suis donc arrivé à la conclusion suivante : pour les créateurs de cette série, si les quelque 11.000 écoliers, collégiens ou lycéens carolomacériens ne se plaignent pas trop bruyamment de la rigueur polaire de notre climat, c’est qu’ils ont dû en prendre leur parti, la mort dans l’âme et les doigts crevassés par les engelures… Et si le taux local de mortalité infantile ne révèle rien d’inquiétant, on le doit avant tout aux gènes d’une population habituée depuis des siècles à endurer stoïquement le fameux « hiver ardennais », auprès duquel une tempête de neige secouant le grand Nord sibérien fait figure d’aimable brise printanière.

Que faire, comment réagir ? Envoyer une lettre de protestation aux producteurs, avec en pièce jointe le dernier relevé de températures effectué par la station météo de Belval ? Tenter de les amadouer en mettant en avant notre cousinage poétique, Rimbaud étant mort à Marseille ? J’ai préféré faire appel à vous, en vous demandant de vous mobiliser via les réseaux sociaux. Ce qui permettra déjà de prouver à nos amis provençaux que le fait d’être cernés par d’imposantes congères 8 mois sur 12 (les bonnes années…) ne nous a pas empêchés de tourner la page du Minitel… Réagissez en publiant par exemple des photos ou vidéos montrant la beauté de nos Ardennes (1). Y compris l’hiver…

Et si d’aventure un membre de l’équipe de Plus belle la vie lit ce message, qu’il fasse passer le mot : nous serions honorés de pouvoir accueillir le tournage d’un épisode. Histoire de montrer notre ville plus belle…

(1) Sur tweeter, vous pouvez envoyer messages sur le compte de Plus belle la vie, @PBLVofficiel, accompagnés du hashtag ‪#‎plusbellelaviLLeCharleville‬

Contacté par France TV Info, le conseiller des programmes de France 3 en charge du feuilleton s’est expliqué en ces termes :

« Je suis étonné par le feu déclenché sur les réseaux sociaux (…) il faut regarder la scène dans son intégralité (…) Après la réplique ‘Les traîner à Charleville-Mézières en plein hiver, c’est de la maltraitance’, le personnage de Blanche répond : ‘Bah quoi ? C’est très joli, les Ardennes !’ Le contrepoint est important. Deux points de vue s’opposent, et nous sommes à l’équilibre. » a t-il déclaré.

Puis de rajouter « Il fait vraiment froid dans les Ardennes en hiver ! Il ne faut pas oublier que les personnages vivent à Marseille. Et ils représentent aussi les clichés et les présupposés que l’on peut tous avoir. Ils peuvent bien dire qu’il pleut en Bretagne ou que la vie à Paris est un enfer. Il faut avoir un peu d’humour avec ces images qui collent à la peau des régions ».

Résumé et teaser vidéo de l’épisode en question :

Franck tente de faire revenir Alice sur sa décision concernant Emma. Mais en évoquant l’avis de Blanche, il provoque une crise de jalousie. Baptiste s’en prend violemment Alice sur le palier. Riva le retient juste avant qu’un coup ne parte. Une fois seuls, Riva tente de raisonner son fils en se montrant compréhensif, mais Baptiste, à vif, se réussit pas à se calmer. Au lycée, Kevin tente de remonter le moral de Baptiste. De l’autre côté du couloir, Zoé ne regrette pas d’avoir rompu avec Kevin, et soutient Thérèse, déçue par son frère. Blanche est hors d’elle en apprenant que son voyage de classe est annulé par Alice, et s’en plaint ouvertement à Rochat. Elle soupçonne Alice de manipuler le proviseur. Coralie incite Blanche de mettre cartes sur table avec Alice et d’avoir une bonne discussion avec elle…

Barbara s’inquiète pour sa mère, qui l’ignore avec fierté. Francesco explique à Caroline qu’il n’a pas pu lutter contre sa passion pour sa fille. Caroline est sous le choc. Francesco et Barbara sont inquiets, mais soulagés d’avoir révélé leur liaison. Quand Roland appelle Barbara pour lui apprendre que Caroline a fait une tentative de suicide. A l’hôpital, Caroline reprend doucement ses esprits. Elle demande à sa fille d’être heureuse, mais aussi de se méfier de Francesco…

Sacha a l’intention d’user de diplomatie avec Eugénie. Il l’emmène déjeuner au Mistral, et lui présente Luna. Eugénie fait mine de s’intéresser au nouvel hôtel du quartier, et propose à Luna de faire un article sur le Céleste…


PBLV Episode 2688 : Coralie rencontre Sylvain par Plusbellelavie
Prochain rendez-vous avec Plus Belle la Vie ce soir dès 20h15 sur France 3 mais aussi en replay sur pluzz.fr et en avance (streaming vidéo) et à la demande sur PluzzVad.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES