« Rendez-vous en terre inconnue » du 25 mai 2021 : ce soir Vianney s’envole pour le nord-est de l’Ethiopie (vidéo)



4.6
(19)

Annonces

« Rendez-vous en terre inconnue » du mardi 25 mai 2021. Ce soir à la télé, Raphaël de Casabianca vous donne rendez-vous sur France 2 pour un nouveau numéro inédit de « Rendez-vous en terre inconnue » en compagnie du chanteur et juré « The Voice », Vianney. Tous les deux vont s’envoler pour le nord-est de l’Ethiopie.


Annonces

« Rendez-vous en terre inconnue » du mardi 25 mai 2021
capture écran FTV

Annonces


Annonces

Un programme à suivre à 21h05 sur France 2 bien sûr mais aussi en avant-première, replay et streaming vidéo sur France.TV.

« Rendez-vous en terre inconnue » du 25 mai : demandez le programme

Pour ce 26e opus, Raphaël de Casabianca emmène le chanteur Vianney dans la dépression de Danakil, au nord-est de l’Éthiopie. Un environnement désertique et austère, hérissé de volcans. Toute vie humaine y semble impossible. C’est pourtant là que vit le peuple Afar. Ces nomades sont éleveurs ; mais aussi bâtisseurs. Et ils ont trouvé, dans les entrailles de la terre, l’une des méthodes de survie les plus extraordinaires au monde…

Approcher la dépression de Danakil, c’est un peu comme changer de planète. Ici le thermomètre dépasse souvent les 50 degrés. Et pour cause, nous sommes à 150 mètres au-dessous du niveau de la mer, sur une faille hyper active, parcourue de volcans. Un environnement que d’aucuns jugeraient invivable. Ce désert de lave et d’obsidienne est pourtant le royaume des Afars.


Annonces

La réputation de ce peuple est à la hauteur de l’austérité de leur région. Les Afars sont connus pour être de farouches guerriers. Une population rebelle et insaisissable, qui façonne depuis des milliers d’années un maquis isolé. Et aujourd’hui, la modernité tape à la porte de leur sanctuaire.

Raphaël et Vianney sont attendus dans la famille d’Humed. Installés sur les contreforts de l’un des innombrables volcans de la région, Humed et sa famille élèvent chèvres et dromadaires au milieu de ce désert minéral. Toujours à la poursuite de nouveaux pâturages, ils nomadisent entre les coulées de lave et les oasis. Mais ils ne sont pas de simples éleveurs. Comme leurs ancêtres, depuis des générations, ils construisent des boyna : des points d’eau artificiels.

Grâce à un ensemble de canalisations, les Afars réussissent à capter les vapeurs volcaniques émanant du sous-sol, pour en récupérer l’eau. Une véritable prouesse technique. Et l’une des clés de la survie dans cette région.

Ce voyage extraordinaire est l’occasion pour Vianney et Raphaël de partager l’une des cultures les plus secrètes au monde. Ils découvrent des savoir-faire extraordinaires et une résilience unique. Comprendre la survie des Afars dans un milieu aussi hostile est une permanente leçon de vie.

Vidéo

Et parce que rien ne vaut les images, en voici quelques-unes…

Ce soir ce voyage, au nord-est de l’Ethiopie, à la rencontre d’Humed et des siens, va vous émouvoir, vous faire rire et vous émerveiller…

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de notes : 19

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces