Quand Madonna insulte la ville de son enfance


Mais quelle mouche l’a donc piquée ? Après avoir passé son enfance à Rochester Hills, une ville de 73 000 âmes située dans l’État américain du Michigan, Madonna a décidé de s’en prendre à ses habitants. En pleine promo de son nouvel album « Rebel Heart », la reine de la pop n’a pas hésité à les qualifier de « vulgaires provinciaux ». Pas sympa…

Certes Madonna a toujours dit qu’elle n’avait que très moyennement apprécié ses jeunes années, mais les habitants y sont-ils vraiment pour quelque chose ?


ANNONCES

Une choses est sûre, le maire de la commune n’a pas du tout digéré les propos de la chanteuse.

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Et c’est via une lettre diffusée dans les médias locaux que l’élu a déclaré « Nous sommes beaucoup de choses Madonna, mais pas de vulgaires provinciaux ».


ANNONCES

Et de l’inviter à revenir voir la manière dont les choses ont évolué à Rochester Hills…

« Je vous invite à revenir pour voir qui nous sommes et ce en quoi nous croyons » a t-il rajouté.

Comme de nombreux médias le rapportent, Madonna avait aussi été très dure avec sa ville natale Bad City. En 1985, elle l’avait qualifiée de « petite ville puante » après que cette dernière ne décide de lui retirer un titre honorifique suite à la publication de photos un peu olé-olé de la chanteuse.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES