C dans l’air du 26 décembre 2023 : les invités et le sommaire


Publicité

C dans l’air du 26 décembre 2023, invités et sommaire – Ce mardi soir sur France 5, Caroline Roux vous donne rendez-vous pour un nouveau numéro inédit de « C dans l’air ». Quels sont les invités et le sommaire de l’émission aujourd’hui ? On vous dit tout.


Rendez-vous dès 17h40 sur France 5 ou sur france.tv pour le replay.

C dans l'air du 26 décembre 2023 : les invités et le sommaire
FTV


Publicité

C dans l’air du 26 décembre 2023 : le sommaire

⚫️ Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Epargne, sera ce soir l’invité d’Axel de Tarlé dans C dans l’air. Il reviendra sur l’année 2023, faste pour les performances boursières.

⬛ Un navire, cinq avions russes : l’Ukraine à l’attaque
Dans la lutte sans merci que l’Ukraine livre pour sa survie, le pays vient d’enregistrer une victoire. Kiev s’est en effet félicitée d’un raid aérien qui a «détruit» un navire de débarquement stationné en Crimée en diffusant des images impressionnantes d’explosion. Moscou a reconnu qu’un de ses bâtiments a été «endommagé». Hier, l’armée ukrainienne affirmait également avoir abattus cinq avions russes. Un au-dessus de la mer Noire, un près de Marioupol, et trois dans la région de Kherson.
Mais le pays reste toutefois sous le feu de l’ennemi. Il ne passe pas un jour ou presque sans voir son territoire subir une attaque aérienne russe. Pourtant, le système de défense anti-aérienne de Kiev obtient des résultats. Ainsi, treize des dix-neuf drones russes lancés la nuit dernière par Moscou ont été interceptés, selon l’armée de l’air ukrainienne. Cette même source indique que l’attaque n’a pas fait état de victimes ni de destructions. Mais les Russes continuent à attaquer très fort. Des drones sont lancés quasiment tous les jours.
Au sol, sur la ligne de front, les combats font rage. Mais ni la Russie ni l’Ukraine ne semblent en mesure de réaliser une percée significative dans un avenir proche. La contre-offensive à grande échelle de l’armée ukrainienne, qui a débuté cet été dans le sud de l’Ukraine, est en grande partie terminée. Elle a échoué à reprendre de vastes pans du territoire national. Le conflit a muté en une guerre de position. Et le nombre de morts au combat serait chaque jour considérable. Ces dernières semaines, l’Ukraine a bien résisté à une puissante tentative de poussée russe, dans l’est du pays.
Pendant ce temps, en Russie, le pouvoir est sans pitié. Le principal opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, dont les proches n’avaient plus de nouvelles depuis près de trois semaines, est réapparu hier dans une colonie pénitentiaire à Kharp, dans l’Arctique russe, une région isolée, au nord du cercle polaire.
Mais Navalny n’est pas seul à s’opposer au Kremlin. Des soldats russes défient également le pouvoir de Poutine. Certains vont même jusqu’à se battre, sur le front, aux côtés des Ukrainiens. Si le phénomène est rarissime, il est significatif. Cette frange de soldats, souvent nationalistes, parfois d’extrême-droite, est déterminée à obtenir des victoires militaires sur leur propre pays afin de faire vaciller le pouvoir.
Dans ce conflit meurtrier, Kiev se tourne principalement vers Washington en matière d’armement. En Europe, c’est Berlin qui est le premier pourvoyeur de matériel, avec notamment le char d’assaut Leopard 2, de conception allemande. En dehors du canon Caesar, les Français semblent eux avoir du mal à convaincre que leurs armes sont les meilleures. Pourtant, la France est devenue, avec 27 milliards d’euros engrangés, le numéro deux mondial des ventes d’armes. Portées par la vente de 80 Rafale aux Emirats Arabes Unis, les exportations françaises d’armement ont en effet battu leur record historique en 2022. Le pays s’impose comme une référence mondiale dans un large spectre capacitaire : missiles, frégates, sous-marins, artillerie, hélicoptères, radars ou encore satellites d’observation.
Quelles sont les dernières évolutions sur la ligne de front en Ukraine ?
Qui sont ces Russes qui combattent aux côtés des Ukrainiens ?
Le matériel militaire français est-il adapté au conflit de haute intensité comme celui en cours en Ukraine ?


Publicité

Retrouvez un nouveau numéro inédit de « C dans l’air » ce mardi 26 décembre 2023 à 17h40 sur France 5. Rediffusion à 23h55.



Publicité


Retour en haut